Le diagnostic

Il existe beaucoup de clubs dans la grande région caennaise et l’offre de pratique est donc abondante pour tous les publics. La difficulté d’un club comme le nôtre, encore récent et n’offrant pas toutes les pratiques et à plusieurs niveaux, est de maintenir ses licenciés et notamment les jeunes publics qui deviendront ses équipes seniors.


Les modalités de pratique proposées se concentrent sur la pratique sportive classique en compétition. La situation financière de l’association est satisfaisante, et ses avoirs en banque ont toujours été positifs. Mais les moyens financiers sont réduits, et cette situation créditrice n’est due qu’à la bonne gestion de ses dirigeants qui ont établi comme règle intangible qu'on ne peut dépenser que ce dont on dispose.


La municipalité de Caen met à disposition de l’association le Gymnase Jean Moulin, et à l’occasion un ou deux autres gymnases à proximité. Elle dote annuellement l’association d’une subvention qui lui permet, moyennant la recherche d’autres moyens de financement, d’équilibrer ses comptes.


Quelles sont nos faiblesses ?

Notre encadrement reste entièrement bénévole et, malgré les participations régulières aux formations dispensées par le Service Territorial de Formation Normand, insuffisamment formé. Nous rencontrons également des difficultés importantes sur le plan logistique, car notre club ne dispose que d’un local de rangement d’un volume insignifiant. Nos réunions se tiennent au Centre de Ressources des Associations de CAEN, ce qui constitue une grande avancée, mais sans aucune commune mesure avec les avantages liés à un local qui serait intégré à notre gymnase. Et enfin, les deux secteurs de l’animation et de la communication doivent impérativement être développés, sous peine de pénaliser l’esprit associatif que nous entendons donner au club.

Quelles sont nos forces ?

Le nombre maximum de membres du Conseil d’Administration est fixé par nos statuts à 12. Ce nombre est depuis de nombreuses années toujours atteint, ce qui montre l’envie des membres de l’association de donner un peu de leur temps et de leur énergie. Le bénévolat est donc bien vivant. Nos finances, bien que mesurées, sont saines et les comptes bancaires de l’association, de mémoire de trésorier, ont toujours été créditeurs.

Inscrivez-vous à notre newsletter